PARTAGER

Sélection de Lecture créative #1

POESIS

Usage du monde, psychologie de la créativité et découverte de son âme: notre sélection de lectures créatives de la semaine.

29 octobre 2016
Étiquettes : , , , ,

C.G. Jung : l’homme à la découverte de son âme

Jung. L’homme à la découverte de son âme.

Carl Gustav Jung, L’Homme à la découverte de son âme

Enfin à la portée de tout « honnête homme » ; de tout être, de tout esprit curieux de lui-même, ce chef-d’oeuvre capital, clair, sans jargon, simple et limpide dans sa langue, profond dans ses apports, ses découvertes, ses vérités, devenues aujourd’hui des évidences. A la fois nouveau bien que déjà classique, L’Homme à la découverte de son âme fut trop longtemps introuvable.
Depuis toujours l’homme se débat, pour le meilleur comme pour le pire, avec ces plans vivants qu’il sent s’agiter et palpiter au tréfonds de lui-même et qu’il a épinglé du nom d’âme.
Rendre accessible ce qui est de l’ordre de l’âme à l’approche expérimentale, tel fut, faits et preuves en main, le miracle paradoxalement réussi par Jung. C’est ce lien expérimental à l’inconscient que le génie de Jung apporta en dot au génie de Freud dans la période de leur compagnonnage.
Les complexes que Jung a mis en évidence, ces mélis-mélos, ignorés mais brûlants, de sensations et de besoins, ces noeuds, inconscients mais contraignants, d’idées, d’émotions et d’imaginations sont à l’origine aussi bien du fameux complexe d’Oedipe que des enregistrements neurophysiologiques les plus modernes. Ils révèlent, avec les rêves, attestés dans l’histoire sinon justement compris, la vie profonde, intense, bouleversante souvent, qui se déroule en tout être humain. Mais comme Einstein l’a souligné, il est, de nos jours, plus facile de faire exploser un atome que de se libérer d’un complexe !
L’Homme à la découverte de son âme ouvre de nouvelles portes aux déroulements intérieurs, à l’intériorité et l’élargit de l’expérimental au divin.

Se procurer ce livre : L’Homme à la découverte de son âme

 
 
Psychologie de la créativité

Lubart. Psychologie de la créativité.

Todd Lubart, Psychologie de la créativité

Pièce centrale mais profondément méconnue du fonctionnement de chaque être humain, la créativité est sollicitée sitôt qu’il s’agit, dans la vie personnelle et professionnelle, de résoudre de nouveaux problèmes ou de s’adapter avec souplesse aux évolutions environnementales ; elle est l’un des moteurs, sinon le moteur premier de la croissance économique et culturelle, et nos sociétés la valorisent ou prétendent la valoriser de plus en plus. Qu’en est-il pour autant de sa compréhension ? Si l’on quitte le registre ancestral de l’inspiration et de ses mystères pour se tourner vers des approches plus scientifiques, on constate que diverses sous-disciplines de la psychologie, comme la psychologie cognitive, différentielle, sociale, développementale ou clinique ont abordé le thème de la créativité, tout en apportant des éclairages différents. L’étude de la créativité s’inscrit de ce fait dans une démarche intégrative en psychologie. Le présent ouvrage, première synthèse d’ampleur consacrée au sujet, développe une conception multivariée, selon laquelle la créativité dépend d’une combinaison interactive de facteurs cognitifs, conatifs, émotionnels et environnementaux. La combinaison de ces composantes détermine un large éventail de niveaux de créativité. Ce livre apporte un éclairage nouveau sur ce qui fait que nous parvenons, dans certaines conditions, à donner un sens renouvelé à nous-mêmes et au monde. Il témoigne de la capacité de la psychologie à mieux comprendre les mécanismes de processus complexes, comme celui de la créativité, dont les retombées sont importantes pour notre action au quotidien et notre société.

Se procurer ce livre : Psychologie de la créativité
 
 

L’usage du monde

Nicolas Bouvier, L’usage du monde

L’usage du monde est le récit d’un voyage qui dura dix-sept mois, au début des années 1950 de Yougoslavie à l’Afghanistan. Depuis trente-cinq ans il ne cesse d’inspirer d’innombrables écrivains-voyageurs. La délicate préface d’Alain Dufour, l’ami éditeur, nous fait assister à la genèse et à la composition du chef-d’œuvre de Nicolas Bouvier, alors qu’un choix de lettres et de reproductions illustre l’amitié de l’écrivain et du peintre vagabonds de par le monde. En l’honneur du 75e anniversaire de sa création, la Librairie Droz réédite à l’identique l’édition originale qu’elle a publiée en 1963, avec tous les dessins de Thierry Vernet.

Se procurer ce livre : L’usage du monde

 
 
The Act of Creation

Koestler. The act of creation.

Arthur Koestler, The Act of Creation (Arkana)
Se procurer ce livre : The Act of Creation (Arkana)

« The Act of Creation » offers a theory to account for the « Ah Ha » reaction of scientific discovery, the « Ha Ha » reaction to jokes and the « Ah » reaction of mystical or religious insight. In each case the result is produced by a « bisociation of matrices » or the intersection of lines of thought which brings together hitherto unconnected ideas and fuses them into a creative synthesis. When the lines of thought are scientic the result is a scientific discovery, when they are concerned with devotional matters the result is mystical insight and when they are on a more homely plane the result can be a joke.
The model is fleshed out with a great deal of information ranging from the religions of the world to a theory about the nervous system to account for the build-up of tension and its discharge at the puchline of a joke. Peter Medawar’s review was scathing in his comments on Koestler’s science, which is a shame because the book can have the desirable effect of encouraging young scientists to read far beyond the usual range of their literature.

Se procurer ce livre : The Act of Creation (Arkana)

 
 
 
 

Étiquettes : , , , ,

sélection